Un contenu de qualité est indispensable pour un bon SEO

Le contenu est incontournable pour un bon SEO

Un contenu de qualité est indispensable pour un bon SEO, Scoop.it (leader américain en outil de curation) va dans ce sens et nous propose un ebook dont le titre est : « Comment améliorer son SEO- la puissance de la création de contenu « . J’ai résumé les points importants au sein de cet article de blog enrichi de mes insights, en italique.

Le contenu est un facteur important pour le SEO !

Aujourd’hui le SEO a totalement changé. Et la recette tient davantage dans un site web proposant un contenu de qualité, offrant de résoudre les problématiques de sa cible  et génèrant des milliers de likes et de partages ! » selon le gourou malin Neil Patel.

L’important pour les marketeurs vis à vis de leurs cibles surinformées et critiques, c’est d’aborder le sujet sous l’angle des bénéfices, des a-priori, des freins, du budget,…Plus il y a d’angles d’abordés, plus le sujet est traité, plus les freins, réticences s’envolent, plus la vente a de chance de se réaliser. Pour cela, il faut communiquer pour expliquer et convaincre, se faire entendre et se faire reconnaitre comme l’expert du domaine. Il faut donc offrir du contenu de qualité, régulièrement !

Un constat chiffré illustre le propos :

  • les sites web ayant de 401 à 1000 pages génèrent 6 fois plus de leads qui disposent de 50 à 100 pages. (Pas de données sur les sites web entre 101 et 400 pages, sorry !)- (Source Hubspot)
  • les entreprises publiant de l’information sélectionnée pour leur cible, ont 434% de pages indexées supplémentaires. (Source Search Engine Journal).
  • enfin les leads générés grâce au SEO (le nouveau, pas l’ancien !), présentent des taux de closing nettement plus convaincants (14,6%) comparés aux leads générés en outbound marketing (1,6%).

Créer du contenu de qualité : c’est chronovore et coûteux !

Produire de l’information adaptée à la problématique de sa cible, demande  :

  • du temps (interroger ses prospects/clients, bâtir un le fond et la forme, sélectionner les professionnels intéressés (copywriter, équipe de tournage, infographiste,…)
  • et évidemment un certain budget (même si l’on peut trouver des offres à partir de 5US$ sur certaines plateformes, il est parfois difficile de disposer de la qualité ou encore de conseils, car l’intermédiation est virtuelle et la barrière de la langue peut effacer les subtilités que l’on souhaiterait ajouter.)
  • A cela, il faut ajouter la notion de régularité. Si vous produisez de l’information ciblée puis plus rien, le faisceau de lumière tourné vers vous grâce à ce travail ira se poser sur quelqu’un d’autre, peut-être… votre concurrent !

Donc cela est d’autant plus compliqué pour des entreprises aux petits budgets ou ayant des ressources humaines limitées. (Marketo). Cependant il existe une multitude d’outils pour pallier à ce problème  permettant dans un premier temps de démarrer sans budget et créer des infographies, des vidéos, des ebooks gratuits

 

La curation de contenu, comme solution pour combler un vide.

Un contenu de qualité est indispensable à un bon SEO

Jason Miller, Senior Content marketing pour LinkedIn, nous affirme « …que publier du contenu de qualité ne suppose pas que celui-ci soit créé à 100% par vous-même » 😉 . Les nouvelles rockstar Buzzfeed, Huffington Post, Upworthy, Business Insider se reposent sur de l’information générée…. par leur public !

Mode d’emploi pour profiter de la curation pour son blog…

S’il est vrai que la création d’un article de blog original peut prendre entre 4 et 6 heures, en se dotant d’un outil de curation, il est possible de réaliser un article de blog en 30 minutes, moins coûteux et plus rapide ! Vous créerez une première partie introduisant votre sujet avec vos mots clés, puis ajouterez l’article repéré, à la suite.

Pour cette première partie d’article de blog, il vous faudra :

un contenu de qualité enrichi par un article de blog tiers
Ajouter de la valeur à l’article de blog initial
  • choisir votre propre titre et image en lien avec ce qui est abordé dans l’article de curation,
  • illustrer d’une citation de l’article de blog,
  • ajouter votre propre commentaire (angle, remarque, explication, précision/définition, retour d’expérience…),
  • ne pas oublier de mentionner la source afin de  :
    • fournir du trafic au site portant l’article de blog dont vous parlez,
    • permettre à votre lecteur de vérifier l’existence de cet article,
    • découvrir son auteur et ses autres billets,
    • encourager le partage de l’article original.

 

La curation de contenu n’est pas du contenu dupliqué !

L’intérêt même de la curation est de sélectionner de l’information qui va apporter quelque chose aux problématiques de votre audience et à cela s’ajoute l’opportunité de démontrer votre expertise en ajoutant vos commentaires.

La duplication est sanctionnée par Google car c’est…

  • un contenu copié/collé, donc n’apportant aucune valeur ajoutée à son public,
  • privant son auteur de trafic potentiel,
  • ne respectant pas le copyright de celui qui écrit.

La curation permet de gagner du temps et de ne pas faire exploser son budget. Il vous en coûtera 0,33 heure de temps Homme  (bien plus rapide à créer qu’un livre blanc). Les 2 types de communication ne sont pas du tout comparables mais l’avantage du premier permet de garder une régularité et donc de proposer de l’information ciblée régulièrement.

 

La curation de contenu, synonyme de qualité pour vos prospects…

  • Une tribune pour démontrer votre expertise

La curation de contenu que vous avez mis en place autour de vos mots clés et des problématiques de votre audience, vous offre du contenu en ligne avec ce que recherchent vos prospects.

Donc vous offrez un contenu de qualité qui va aider vos prospects, dont ils vont parler autour d’eux, partager, favoriser. Ces interactions naturelles démontrent à Google que vous ne produisez pas un contenu pour attirer du lead et lui vendre à tout prix une prestation de services ou un produit qui ne le concerne pas !

Si vous êtes régulier et que votre contenu est de qualité, vous deviendrez petit à petit le centre de ressources vers lequel vos prospects prendront l’habitude de se renseigner. Les liens vers votre site contribueront à votre popularité et donc votre classement parmi les premiers liens. Aujourd’hui, comptent le taux de clic et le temps passé sur le site pour Google dans le calcul de son classement.

  • un contenu de qualité doublement sélectionné !

Le second avantage, c’est le contenu proposé à votre prospect a été sélectionné 2 fois : la première par Scoop.it selon vos mots clés et son algorithme, le second par vous-même qui estimez que le contenu est digne d’intérêt pour votre prospect ! 😉

 

Alors…privilégier contenu original ou contenu de curation ?

un contenu de qualité est forcément plus efficace enrichi de votre input
Comparatif contenu de curation vs contenu original

Scoop.it a osé l’impensable (!) en comparant les performances de ranking autour du même mot clé, entre un contenu original (barre orangée sur le graphique à droite) et celui provenant de curation décliné sous 3 options :

1ère option : le contenu de curation reposté brut sans commentaires (barre rouge)

2ème option : le contenu de curation accompagné d’un commentaire jusqu’à 200 mots (barre jaune),

3ème option : contenu de curation +extrait de l’article+commentaire de 200 mots. (barre verte)

Le classement parle tout seul, un contenu original est mieux classé (4eme position) qu’un contenu de curation reposté simplement (10 ème place), mais moins bien classé qu’un contenu de curation annoté d’un commentaire (2eme place) et ne rivalisant absolument pas avec un contenu (comme on l’a vu ci-dessus) accompagné d’un extrait et de votre commentaire ! (1ere position).

Nota Bene : si tout le monde privilégie la curation et n’écrit plus de contenu original, la machine va à un moment tourner à vide, puisqu’elle n’aura plus rien de neuf à diffuser, …pourrait-on penser ! C’est loin d’être le cas, aujourd’hui car l’on parle davantage de Content Shock (contenu en surabondance), plutôt que diminution de contenus publiés !

 

Mode d’emploi en 15 points pour profiter de la curation de contenu !

  1. Trouver une thématique qui définisse votre marque – Ex : la visibilité sur internet pour une activité niche, la co-création marketing, les process d’impression respectant la nature
  2. … et qui intéresse évidemment votre cible !
  3. Soyez spécifique !- il vaut mieux disposer de thématiques bien définies et de niche, que relayer des thématiques vagues, larges, n fois discutées
  4. Fixez-vous des objectifs et tenez-vous à un calendrier pour la régularité
  5. Automatisez la découverte de vos contenus (là il faut passer en version payante ! ;-))
  6. Démarquez-vous des contenus planifiés, communiquez votre humanitude ! 😉
  7. Choisissez vos sources avec soin et méfiez-vous de celles qui ne seraient pas fiables (il en va de votre e-réputation !)
  8. Soyez exigeant sur la sélection que vous apporterez à la connaissance de votre audience
  9. Trouvez et engagez une relation avec les influenceurs de votre éco-système. Cela vous apportera inspiration et promotion croisée (je parle de toi, tu parles de moi…!)
  10. Soyez intéressant et régulier ! (10 fois plus de traffic quand le contenu est régulier et intéressant !)
  11. Choisir la bonne image et le bon titre ! L’image va rendre compte rapidement du contexte, le titre affinera l’idée.
  12. Profitez de votre article pour ajouter à proximité un CTA (Call To Action) permettant à votre lecteur d’aller plus loin (en téléchargeant le contenu adéquat) et vous de démontrer votre savoir-faire, expertise.
  13. Partagez (évidemment !) votre contenu sur les réseaux sociaux !
  14. N’oubliez jamais de citer la source de l’article repris.
  15. Analysez vos efforts et ROI avec la méthode VATL (Volume, Amplification, Traffic, Leads)

 

En conclusion :

Utiliser l’outil de Scoop.it pour proposer un contenu de qualité, frais, régulier et intéressant peut se révéler efficace. Scoop.it permet aussi de faire de la veille sur les tendances, les concurrents, un secteur en particulier,…Il peut apporter, comme il a été dit du trafic sur votre site web, mais également du contenu sur vos comptes réseaux sociaux (auxquels vos cibles peuvent s’abonner) et vous permettre de devenir ainsi leur référence sur le secteur, la technologie ou la thématique via un autre media que votre blog.

Posted on: 7 juin, 2016, by : Stéphanie Fernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *